Recloses
Pays de Fontainebleau

Accès Reclosiots

Petites annonces

Suivez-nous

Suivez-nous aussi sur

Facebook

frendeitptes

Si vous souhaitez revoir l'émission, cliquez sur l'image

M6 meilleureboulangerie c1aff

Label entreprise du jour sur Europe 1: "Au cœur de la mie" à Recloses - le 05/03/2018

Isa Eur1

Tous les jours, Raphaëlle Duchemin frappe à la porte d'une PME, d'une TPE ou d'une start-up.

Invité(s) : Isabelle Bielikoff, fondatrice d'Au cœur de la mie (artisan boulanger)

Label entreprise est une chronique de l'émission Europe 1 bonjour


Quand une boulangère fait revivre un village de Seine-et-Marne

Reportage FR3 video

Isabelle Bielikoff vient de recevoir le trophée Audace qui distingue des femmes créatices d'entreprises en Île-de-France.

 

Cela faisait deux décennies qu'il n'y avait plus de commerces et que le petit village de Recloses (Seine-et-Marne) perdait vie... L'une de ses habitantes, une ancienne cadre supérieure dans l'industrie pharmaceutique, s'est alors lancée dans un pari un peu fou. Après une longue maladie, Isabelle Bielikoff a repris le chemin des études, à l'école de boulangerie de Paris. Objectif : se former et ouvrir un commerce dans l'ancien bistrot du village de 750 habitants.

Sept mois après l'ouverture, sa boulangerie se porte bien : son chiffre d'affaires est deux fois plus élevé que prévu. Un pari réussi qui donne des idées : un regroupement de producteurs locaux devrait bientôt s'implanter à Recloses.

 

Recloses, lundi. Isabelle Bielikoff, fondatrice de la boulangerie artisanale « Au cœur de la mie », a reçu le prix de l’Audace, jeudi soir. LP/Sylvain DeleuzeInstallée depuis six mois au cœur de Recloses, Isabelle a reçu jeudi soir le prix de l’Audace, un concours régional dédié à l’entrepreneuriat des femmes en Ile-de-France.

Le Parisien 77 - 14 décembre 2017 - par Sylvain Deleuze (Photo LP/Sylvain Deleuze)

« De l’audace, j’en ai effectivement eu », rigole Isabelle Bielikoff, fondatrice de la boulangerie artisanale « Au cœur de la mie » à Recloses.

Jeudi soir, cette femme de 53 ans a reçu le trophée « Audace », l’un des six trophées de la 7e édition de « Créatrices d’avenir » dans un secteur non traditionnellement réservé aux femmes. Il a été décerné par Initiative Ile-de-France, premier réseau associatif francilien d’accompagnement, de financement et d’hébergement des entrepreneurs. « Il faut dire que je cumulais avec le fait de m’installer dans ce petit village », constate-t-elle.Trophee Audaces

« J’ai eu un grave cancer et durant deux ans je suis venue vivre dans notre maison de Recloses. Je ne supportais plus la ville, en l’occurrence Paris, raconte Isabelle, cadre supérieur dans l’industrie pharmaceutique. J’ai repris à mi-temps mais je n’en pouvais plus. Je voulais faire du bien autour de moi, vivre autrement. Je voulais aussi ramener de la vie au village. »

Une boulangerie en centre-ville lui paraît une bonne idée. Avant cela, elle reprend les études, à l’école de boulangerie de Paris, puis enchaîne les stages. « Je voulais faire de la qualité, pas de la quantité », explique-t-elle. Avec l’appui de son mari, elle rachète l’ancien bar abandonné, achète un four et se lance.

Très vite, les clients affluent. « Au départ, les habitants sont venus pour me soutenir. Maintenant, ils reviennent pour la qualité, constate cette patronne qui accueille un apprenti et bientôt un second alors que sa boulangerie n’est ouverte que depuis mai dernier. En six mois, j’ai atteint le chiffre d’affaires que je m’étais fixé au bout de trois ans. » Des travaux d’agrandissements sont déjà prévus.

Pain traditionnel, baguette bio, des viennoiseries et des pâtisseries spécifiques, le choix demeure restreint à dessein. « Je prends le temps de bien les faire, notamment pour les fermentations, détaille Isabelle. Je change souvent les emplacements des pains pour surprendre aussi. »

Et les clients semblent adorer. « On est venu de Buthiers spécialement, c’est le meilleur du coin », se réjouit un retraité, qui salive à l’idée de manger un pain aux fruits secs.

affiche noel

creatrices avenir carreNous sommes heureux de vous annoncer que notre boulangère est maintenant dans le dernier carré du concours 2017 Créatrices d'Avenir, les trophées de l'entrepreneuriat des femmes en Ile-de-France, dans la catégorie "Audace".

Elles étaient 300 au départ, 80 au second tour et 16 en finale, toutes catégories confondues.

Une audition par le jury aura lieu le 28 novembre pour élire les lauréates.

Le 13 novembre débutent également les votes pour le trophée du public,

Nous vous communiquerons les info pour pouvoir voter.

 

23244001 1367139913396683 582505006148337886 n

 

Organisé par Initiative Ile-de-France, avec le soutien des principaux acteurs du développement économique et social d’Ile-de-France et des partenaires privés de premier plan engagés en faveur de la mixité, « Créatrices d’Avenir » entend à la fois encourager les femmes qui font le pari de l’entrepreneuriat et donner l’envie aux autres de se lancer. Six trophées pour valoriser le talent et la diversité de l’entrepreneuriat des femmes « Créatrices d’Avenir » récompensera six femmes ayant créé ou repris une entreprise en Ile-de-France, quel que soit le secteur d'activité, lors de la cérémonie de remise des trophées organisée en décembre prochain.

Pour démontrer que les femmes entreprennent là où on ne les attend pas toujours, et aller au-delà des préjugés à leur encontre, « Créatrices d’Avenir » s’attachera à valoriser des projets audacieux, porteurs de l’économie de demain dans des domaines tels que l’innovation, le numérique, l’économie sociale et solidaire, ou ayant un impact positif sur leur territoire. Comme en 2016, les candidatures des 15 finalistes « Créatrices d’Avenir » seront soumises aux votes du public qui élira la plus prometteuse d’après lui. Un concours organisé grâce à l’appui de partenaires engagés Dans le cadre de l’édition 2017 du concours « Créatrices d’Avenir », Initiative Ile-de-France s’appuie sur une dynamique collective et partenariale forte à travers l’association étroite de partenaires engagés pour valoriser l’entrepreneuriat des femmes. De grands partenaires institutionnels régionaux soutiennent « Créatrices d’Avenir ».

La Préfecture de Paris et d’Ile-de-France la Caisse des Dépôts, et le Conseil régional d’Ile-de-France sont engagés depuis la première édition de « Créatrices d’Avenir ». Ils renouvellent cette année encore leur soutien financier et opérationnel. Des partenaires privés s’engagent également aux côtés de « Créatrices d’Avenir ». C’est notamment le cas de Groupama Paris Val-de-Loire, la Caisse d’Epargne Ile-de-France, Neuflize OBC, la Chambre de Commerce et d’Industrie Paris Ile-de-France, Air France, SNCF Développement, le Mouves ou encore Maximag.fr.

 

 savoirplus hover

Logo Au coeur de la mie couleur 002La Boulangerie, un projet de vie

"Pour retrouver les valeurs du vivre ensemble"

Par Isabelle Bielikoff, Boulangère à ReclosesIsabelle

De l’idée au projet :

Après 25 années passées dans l’industrie pharmaceutique, mes ennuis de santé m’ont obligé à faire une pause dans ma carrière professionnelle et à prendre du recul.

Résidant à Recloses, j'ai appris à connaître ses habitants et leurs besoins.

En particulier, il n’existe plus aucun commerce dans le village et deux choses leur manquait: le lien social entre les habitants et du bon pain !

J’ai donc décidé d’entrer à l'école de boulangerie de Paris, l’EBP, pour suivre une formation de boulangerie et obtenir le CAP et le diplôme de l’école.

Et de stages en apprentissage, le projet est devenu réalité

Une boulangerie bien sûr,mais offrant aussi d’autres services de proximité utiles pour les Reclosiots :

Image51. Une activité boulangerie qui mise avant tout sur la qualité : fabrication de pain bio sur levain:

Baguettes tradition
Pains spéciaux: Campagne, à la coupe, céréales
Viennoiseries: brioches la semaine croissants pains chocolat le WE

2. Des services de proximité qui contribuent a renforcer le lien social:

Possibilité de prendre un café, thé..et petite restauration sur demande.
Diverses animations le samedi par exemple dégustation de vins et bières et découverte de produits locaux fromage chèvre (Achères), miel (Bourron)...
Ventes de produits régionaux et dépannage type boissons, pates, miel...
Relais colis, poste...

Le démarrage se fera avec un personnel réduit et horaires limités, en privilégiant les commandes

Le personnel qui vous accueille: la boulangère,son mari le WE et un apprenti ..plus quelques amis de temps en temps.Image7

Horaires d'ouverture

Lundi : 11h00 - 13h00 / 16h00 - 20h00
Mardi : 11h00 - 13h00 / 16h00 - 20h00

Fermeture Mercredi-Jeudi

Vendredi : 11h00 - 13h00 / 16h00 - 20h00
Samedi  :  08h30 - 13h00 / 15h00 - 18h00
Dimanche : 09h00 - 13h00

 Suivez l'activité de notre boulangerie sur Facebook   Facebook

 

L'histoire du local..

Image1 Image2 2  Image3 boulangerie 2017 

 1910

 1982

 2016

 2017

 

claddaghUne enseigne inspirée de la bague de Claddagh

L’origine est multiple: histoire d’amour entre un irlandais et une espagnole, entre un irlandais et une créole, on retrouve la bague du Claddagh tout autour du monde. Les Irlandais aimant les mythes autant que la Guinness, on retrouve la bague dans toutes les versions de l’histoire comme preuve d’amour de l’amant à l’être aimé. Et c’est bien là la signification de cette bague. L’amour pour le coeur, l’amitié pour les mains, la loyauté pour la couronne.

Transmise aux Etats-Unis lors de la Grande Famine, diffusée par les immigrants irlandais, portée par nombre de chanteurs/acteurs (Jim Morrison en portait une), popularisée dans les séries télévisées (Buffy contre les Vampires notamment), le Claddagh Ring est aussi l’emblème de nombreux groupes tels que Simple Minds ou repris par les groupes celtiques. Avec la harpe et les instruments de musique celtique, le Claddagh Ring est l’un des emblèmes de l’Irlande moderne.

Attention : Jours de collecte !

Noël - Jour de l'an

.

Ordures ménagères le Mardi

.

Mardi 25 décembre 2018 : collecte avancée au samedi 22 décembre 2018


Mardi 1er janvier 2019 : collecte avancée au samedi 29 décembre 2018

.

Tri sélectif le Mardi

.

Mardi 25 décembre 2018 : collecte avancée au samedi 22 décembre 2018

Notre site utilise des cookies (témoins de connexion) à des fins statistiques. Conformément au Règlement Général sur la Protection des Données (General Data Protection Régulation) adopté par le Parlement européen le 14 avril 2016, et à la Loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978 modifiée, vous devez accepter l'utilisation de ces cookies pour poursuivre votre navigation. Pour votre sécurité et respecter votre vie privée, nous ne collectons aucune donnée personnelle vous concernant en utilisant ces cookies. En savoir plus